Le Centre de services scolaire des Bois-Francs installe 90 bacs pour récupérer les masques de procédure

Le Centre de services scolaire des Bois-Francs a procédé, ces derniers jours, à la distribution de 90 bacs de récupération dans ses 56 écoles et centres de formation pour récupérer les masques de procédures souillés.

On le rappelle, les membres du personnel ainsi que les élèves du secondaire doivent porter le masque de procédure presque en tout temps à l’école. À la demande du ministère de l’Éducation, ces masques sont fournis par le Centre de services scolaire.

Pour éviter la contamination des matières récupérables, les utilisateurs peuvent maintenant les déposer dans les bacs spécialement identifiés « Boîte de récupération de masques de procédure ».

Toujours présente au sein de l’organisation, la préoccupation environnementale a orienté les recherches du Service des ressources informatiques et matérielles pour disposer des masques contaminés, considérés comme des déchets médicaux.

Avec les informations dont nous disposons présentement, deux seuls éléments du masque de procédure sont récupérables soit les élastiques et la bande de plastique qui permet de faire le pli sur le nez. Le papier, portant lui-même un enduit, ne peut être récupéré. C’est l’entreprise Sanexen, identifiée par Recyc-Québec, qui en disposera de manière à faire comme les hôpitaux dans la même situation. Les masques seront brûlés plutôt qu’enfouis pour profiter d’une valorisation énergétique soit en générant de la vapeur, de l’électricité ou un carburant alternatif. 

« Il y a un effort considérable dans nos établissements, et ce, dès le préscolaire, pour encourager nos élèves à récupérer et à composter les matières végétales. Nous poursuivons donc dans la même veine avec la récupération des masques de procédure pour éviter qu’ils deviennent autant d’objets de pollution dans notre environnement. »

M. Alain Desruisseaux, directeur général du Centre de services scolaire des Bois-Francs