Arrimage CSSBF et Ville de Victoriaville : indispensable collaboration pour la réalisation de projets

Pour répondre à la hausse de clientèle au secondaire et à l’arrivée d’élèves de 4 ans toujours plus nombreux à la maternelle, le Centre de services scolaire des Bois-Francs (CSSBF) entreprendra une série de travaux d’envergure sur le territoire de Victoriaville qui s’échelonneront sur cinq ans. Les équipes du CSSBF et de la Ville ont donc participé à une rencontre d’information la semaine dernière afin de partager les détails de gestion ainsi que l’échéancier de chaque projet.

Tant le directeur général de la Ville, M. François Pépin, que le directeur du service de l’informatique et des ressources matérielles (SRIM), Frédéric Gagnon, s’entendent pour dire que la relation entre les deux organisations est exceptionnelle et que le climat de collaboration l’est tout autant.

« En partageant ces informations sur nos chantiers à venir, assure Frédéric Gagnon, nous nous assurons d’identifier rapidement les problématiques qu’elles soient techniques, légales, de sécurité, etc., de manière à identifier tout aussi rapidement des solutions satisfaisantes pour les deux organisations, en tenant compte de nos réalités respectives. L’objectif, c’est aussi de maintenir des relations harmonieuses en tout temps, et ce, tant dans l’intérêt des élèves que celui des citoyens. »

114 millions de dollars

Il faut dire que la tâche sera colossale puisque le Centre de services scolaire investira pas moins de 114 millions de dollars au cours des cinq prochaines années si l’on considère les nouvelles constructions – pour lesquelles on provisionne 45,8 millions de dollars – et le maintien des actifs (entretien des bâtiments). Six écoles seront agrandies dont cinq sur le territoire de Victoriaville et la 6e à Princeville.

Selon l’échéancier proposé, le premier chantier sera justement celui de l’agrandissement de l’école Sacré-Cœur à Princeville qui devrait être complété à l’hiver 2023. Suivront, à Victoriaville, les travaux d’agrandissement des écoles Sainte-Famille, Notre-Dame-de-l’Assomption, puis Monseigneur-Milot qui devraient être complétés pour la rentrée d’août 2023. L’imposant chantier de l’école secondaire Le tandem (où l’on ajoutera des classes, mais aussi un gymnase double) devrait être terminé pour la rentrée des élèves en août 2024. Enfin, on anticipe que le projet d’agrandissement de l’école Pie-X sera fin prêt à l’été 2025.

L’année 2023 risque d’être mémorable pour le nombre de travaux en cours, puisqu’on en comptera quatre chantiers majeurs actifs. Mais, en ce printemps 2021, l’heure est aux préparatifs alors qu’on scrute les propositions des professionnels, des architectes, des équipes techniques et, éventuellement, des entreprises de construction.