11,6 millions de dollars pour de nouvelles infrastructures sportives à Victoriaville

La contribution collaborative de 11,6 millions de dollars du ministère de l’Éducation du Québec, de la Ville de Victoriaville et du Centre de services scolaire des Bois-Francs a permis de concrétiser deux projets exceptionnels pour les élèves et jeunes athlètes de la région soit l’ajout d’un gymnase à l’école Saint-Christophe et l’agrandissement du Complexe multisport Promutuel attenant à l’école secondaire Le boisé, tous les deux à Victoriaville.

Les partenaires du Centre de services scolaire, soit monsieur Éric Lefebvre, député d’Arthabaska et whip en chef, représentant le gouvernement du Québec, ainsi que monsieur André Bellavance, maire de la Ville de Victoriaville, ont pu effectuer une visite des installations lundi matin.

Complexe multisport Promutuel

Projet spectaculaire, l’agrandissement du Complexe multisport Promutuel réalisé au coût de 7,5 millions de dollars permet dorénavant d’accueillir les grimpeurs sur des murs d’escalade hauts de 14 mètres (une première en milieu scolaire au Québec), les protagonistes de boxe, de taekwondo et de judo, les gymnastes ainsi que les membres du programme de cheerleading. Les plans architecturaux ont été proposés par la firme Lemay Côté, architectes, les devis techniques par les ingénieurs de Pluritec et L2C, tandis que les travaux ont été confiés à l’entrepreneur général Groupe Gagné Construction.

Une aide financière de 3,4 millions de dollars du ministère de l’Éducation a été accordée pour la réalisation de ce projet dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives – Phase IV, alors que la Ville de Victoriaville a consenti 3,2 millions de dollars et le CSS des Bois-Francs tout près de 900 000 $.

« L’annonce d’aujourd’hui confirme que notre gouvernement agit pour développer les régions et accroître l’accessibilité aux infrastructures pour l’ensemble de la population. Nous avons la chance, au Québec, de bénéficier de nombreux sites qui donnent à tous l’occasion de pratiquer des activités physiques en tout genre. Les projets comme celui du Complexe multisport Promutuel permettent aux amateurs de sports de profiter d’installations de qualité, sécuritaires et attirantes, le tout en contribuant à la vitalité des régions », mentionne madame Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine.

École Saint-Christophe

L’école primaire Saint-Christophe n’est pas en reste puisque ses élèves et les athlètes des programmes sport-études notamment ceux de basketball l’ont adopté pour leurs entraînements. Il aura fallu 4,1 millions de dollars pour compléter le projet qui se distingue notamment par l’utilisation du bois. La conception architecturale a été réalisée par la firme Lemay Côté, architectes, alors que les travaux ont été effectués par l’entrepreneur général SG Construction. La conception mécanique et électrique a été réalisée par la firme Pluritec, alors que la firme L2C a œuvré à la conception structurale du bâtiment.

La contribution du gouvernement du Québec s’élève à près de 2,3 millions de dollars tandis que l’apport des différentes mesures dont le maintien des bâtiments (CSSBF) s’élève à 1,5 million de dollars. La Ville de Victoriaville, quant à elle, a injecté 323 000 $.

« C’est réellement gratifiant de voir ces magnifiques installations qui seront avant tout utilisées par les jeunes d’ici. Dans Arthabaska-L’Érable, nous valorisons beaucoup les saines habitudes de vie et le fait d’offrir de tels lieux permettant de bouger, de socialiser et de se divertir en est une autre preuve. Je profite de l’occasion pour remercier tous ceux et celles qui ont mis l’épaule à la roue afin de concrétiser ces deux beaux projets. Je pense notamment à mes collègues au gouvernement, les ministres Isabelle Charest et Jean-François Roberge, le maire de Victoriaville André Bellavance ainsi que le directeur général du Centre de services scolaire, monsieur Alain Desruisseaux », précise monsieur Eric Lefebvre.

Si le gouvernement du Québec par le biais de différentes mesures a contribué pour la somme de 7,1 millions de dollars, la Ville de Victoriaville s’est également démarquée comme un remarquable partenaire en injectant un peu plus de 3,5 millions de dollars. Profitant d’une entente exceptionnelle sur l’utilisation partagée des installations sportives, les citoyens de Victoriaville profiteront amplement des installations en dehors des heures de cours des élèves du CSSBF.

« Quelle belle nouvelle! Dès maintenant, les élèves et les athlètes pourront profiter d’installations sportives améliorées et adaptées. Je suis heureux pour les jeunes qui pourront s’épanouir et s’adonner à leur discipline préférée dans des équipements de qualité. Il s’agit d’une nouvelle preuve de la collaboration exceptionnelle entre les acteurs dévoués à l’amélioration en continu des services à la communauté. » indique le maire de Victoriaville, monsieur André Bellavance.

« Nos élèves, le personnel qui les accompagne ainsi que les équipes d’entraîneurs pourront reprendre toutes leurs activités d’après-pandémie et s’offrir des défis à la hauteur de leur talent. Nous sommes excessivement fiers de mettre ces installations à la disposition des jeunes », assure monsieur Alain Desruisseaux, directeur général du Centre de services scolaire des Bois-Francs

Initiateur de ces projets, le Centre des services scolaire des Bois-Francs a investi près de 1 million de dollars tout en confiant l’entière responsabilité de leur réalisation à son équipe du Service des ressources informatiques et matérielles.

Le directeur général du Centre de services scolaire des Bois-Francs a par ailleurs tenu à saluer et à remercier ses indispensables partenaires qui ont permis de concrétiser ces projets d’envergure, ainsi que ceux et celles qui quotidiennement accompagnent les élèves vers la réussite.