PublicationsActualitésFAQPortailEmploiUtilitaires
Suivez-nous sur FacebookRechercheAller à l'accueilPour nous joindre
CSBFEnseignement préscolaire et primaireEnseignement secondaireÉducation des adultesFormation professionnelleServices aux entreprisesAutres services
 

Des élections pour désigner une présidence et 13 commissaires

Les prochaines élections scolaires qui auront lieu le 2 novembre prochain comportent leur lot de changements puisque, pour la première fois, il sera possible d'être candidat à la présidence de la commission scolaire qui sera élue au suffrage universel et, aussi, parce que le nombre de commissaires sera réduit de 19 à 13.

Nommé par le Conseil des commissaires de la CSBF, M. Christian Cantin agira comme président d'élections, tout comme il l'avait fait en 2007 lors du précédent scrutin. Son mandat risque d'être d'une plus grande complexité puisqu'il devra coordonner le vote partout sur le grand territoire de la CSBF qui s'étend un peu au-delà des MRC d'Arthabaska et de l'Érable.

Les personnes intéressées à présenter leur candidature pour l'un ou l'autre des 14 postes à pourvoir pourront le faire du 23 au 28 septembre prochain. Celles-ci doivent avoir 18 ans, être inscrites sur la liste électorale de la Commission scolaire des Bois-Francs et avoir son domicile sur le territoire de la CSBF depuis au moins six mois. Il est à noter que les employés de la commission scolaire ne peuvent devenir candidat.

Pour avoir le droit de vote, il faut posséder la qualité d'électeur et être inscrit sur la liste électorale de la commission scolaire. Les conditions requises pour avoir la qualité d'électeur : il faut avoir 18 ans révolus, être citoyen canadien, résider sur le territoire de la commission scolaire et depuis au moins 6 mois au Québec, ne pas être en curatelle et ne pas avoir été déclaré coupable d'une infraction qui est une manœuvre électorale frauduleuse en matière électorale ou référendaire.

Le vote de 2007

Le taux de participation au vote de 2007 pour l'ensemble du Québec s'élevait à 7,9 %. Il s'agissait d'une légère baisse par rapport aux élections précédentes de 2003 alors que 8,4 % des électeurs avaient participé au scrutin. Notons qu'en 2007, au Québec, 67,2 % des candidats avaient été élus sans opposition.

Au même moment, 18 % des 28 112 électeurs avaient voté sur le territoire de la CSBF. On se rappellera par ailleurs que 11 candidats avaient été élus par acclamation alors qu'il y avait eu des élections dans huit circonscriptions.

Si les circonscriptions électorales ont été modifiées, il est possible de visualiser les 13 nouvelles entités et de prendre connaissance de leurs délimitations à l'adresse : www.csbf.qc.ca/electionsscolaires2014

Responsabilités accrues pour la présidence de la commission scolaire

Outre le fait que la présidence sera dorénavant élue au suffrage universel plutôt que par ses pairs, notons que, de nouvelles responsabilités s'ajouteront à son rôle de porte-parole de l'organisation, dont celle de veiller au bon fonctionnement de la commission scolaire, et de voir spécialement, en respectant les rôles et responsabilités de chacun, à ce que les dispositions de la loi, les règlements et les décisions du conseil des commissaires soient fidèlement et impartialement mis à exécution. La présidence devra de plus, communiquer au conseil toute information utile et lui soumettre toute question dont il est saisi relativement à l'amélioration des services éducatifs.

Quatre commissaires parents

Les modifications apportées à la Loi sur l'instruction publique qui entreront en vigueur le 2 novembre prochain prévoient aussi une plus grande représentation des parents au sein du conseil des commissaires. Quatre parents membres du comité de parents plutôt que deux trouveront leur place autour de la grande table de délibérations.


© CSBF 2007-2016 | Notes légales | Réalisation Vertisoft